Week-end pêche en Normandie : les meilleurs spots de l'Orne en Normandie



LA TOUQUES (1ère catégorie)

La Haute-Touques est une rivière calcaire dynamique, s'écoulant en plein coeur du cadre préservé du Pays d'Auge. Ses populations piscicoles connaissent un réel renouveau grâce aux efforts entrepris ces dernières années en matière de qualité de l'eau et de réhabilitation du milieu. Ses nombreux petits méandres abritent ainsi une bonne population de truites fario indigènes à la croissance rapide. Magnifiques et très bagarreuses, elles bénéficient dans ces eaux calcaires d'un fort pouvoir de grossissement (31 cm à 3 ans) ce qui augure des prises de taille respectable. L'ombre commun est également bien présent.

Les conseils de notre guide : La pêche au toc se pratique toute la saison avec une canne de 3.9 mètres. A partir de juin, le wading étant autorisé, la pêche à la mouche devient intéressante ainsi que la pêche à l’ultra léger. Toutefois, la prudence est de mise aux abords des fausses car le substrat se dérobe facilement sous nos pieds.



LA VARENNE (1ère catégorie)

La Varenne cache dans ses eaux des truites de belle taille jusqu’à 50 cm et offre un parcours particulièrement agréable à pêcher. Cette rivière, bordée de prairies, alterne entre radiers et grands profonds. Au fond de son lit, de gros blocs de pierre laissent la Varenne s'écouler plus rapidement. Longée par la voix verte, la Varenne reste facile d’accès. Tout son parcours vaut le déplacement que ce soit à la mouche sèche, à la nymphe au fil, au toc ou au leurre ! La Varenne offre également un parcours spécifique « mouche » no-kill qui s’étend sur environ 3 km entre le Pont de Caen et Le Moulin Plain.

Les conseils de notre guide : En toute saison, pêche au toc, au vairon et aux leurres artificiels. Fin mai, début juin, la Varenne est praticable à la mouche avec une canne de 6 à 7 pieds et offre de beaux coups du soir à l’ultra léger.



L'EGRENNE (1ère catégorie et 2ème catégorie à partir de Saint-Mars-d'Egrenne)

Cette petite rivière serpente, au milieu des prairies, dans une petite vallée sauvage. Bien que les fonds soient sombres, les eaux sont claires et laissent entrevoir une forte densité de truites de petites tailles, même si quelques sujets avoisinent les 35 cm. L'Egrenne est considérée, à juste titre, comme une des meilleures rivières du département. De préférence, pratiquez la rivière sur un «coup d'eau». Elle livre, ainsi, ses meilleures conditions pour la pêche. L'Egrenne est un vrai bonheur pour le pêcheur de truites qui aime les rivières pas trop larges au caractère naturel et préservé. L’Egrenne est alimentée par de nombreux affluents, si vous en croisez un, n’hésitez pas à le remonter, bien souvent il offre de belles surprises.

Les conseils de notre guide : L’Egrenne se pêche surtout en début de saison au toc avec une canne de 3.9 m ou au vairon. A compter de fin mai elle offre de bonnes conditions à la pratique de la mouche et excelle à l'ultraléger.



LA ROUVRE (1ère catégorie)

Au pied des Roches d'Oëtre, site phare de la Suisse Normande, la Rouvre est l'une des rivières les plus dépaysantes de l'Orne. Très large, elle s'écoule dans une vallée encaissée. Les blocs de granit en font une rivière turbulente et lunatique. La Rouvre a la particularité de devenir excellente dès que les eaux s’abaissent et se réchauffent en mai. Très appréciée par les pêcheurs sportifs, elle se révèle bien souvent technique et capricieuse. Les truites de la Rouvre se méritent, alors si elles n'étaient pas au rendez-vous, le cadre exceptionnel du lieu compenserait largement le détour. A ne pas manquer à Ségrie-Fontaine, le centre permanent d'initiative à l'environnement de la maison de la Rivière et du Paysage. Depuis le CPIE jusqu’aux Roches d’Oëtre, un parcours no-kill toutes techniques vient d’être mis en place sur environ 5 km.

Les conseils de notre guide : La pêche au vairon, au toc, au leurre ou à la mouche s'adapte très bien à cette rivière très sportive. En l'absence d'activité de surface, ne pas hésiter à prospecter les berges et «entonnoirs» à la mouche sèche ou en nymphe. En début de saison, lorsque les eaux sont froides et hautes, je vous invite à vous replier sur Lembron, un des affluents de la Rouvre.



L'HUISNE (1ère catégorie et 2ème catégorie en aval du pont SNCF de Condé-sur-Huisne)

L'Huisne est un cours d'eau large qui s'écoule en méandres alternant grands radiers et zones plus profondes. Son lit au fond sableux mêle graviers et grands herbiers. Ses eaux sont assez claires mais insuffisamment pour pratiquer la pêche à la nymphe à vue. L'Huisne est une rivière très poissonneuse en ombres communs et en truites fario de belle taille. Certains spécimens dépassent les 60 cm. Il existe un parcours spécifique « mouche » no-kill long de 2.5 km sur la commune Corbon. Ouvert à partir du 3e samedi de mai (ouverture de l’ombre commun), ce parcours offre de très bons coups du soir en sèche et notamment avec une imitation de mouche de mai. En début de saison, l'Huisne se pratique en 1ère catégorie de la commune de Réveillon jusqu'à Condé-sur-Huisne. A partir de septembre jusqu'à la mi-novembre, le pêcheur commencera à prospecter en 2ème catégorie. En octobre, la pêche à la mouche sèche reprend tous ses droits ; l'ombre répond bien en automne. Le pêcheur appréciera la zone de pêche entre Le Theil-sur-Huisne et Nogent-le-Rotrou, au coeur du Parc Naturel Régional du Perche, considéré comme l'un des meilleurs secteurs par les locaux.

Les conseils de notre guide : Pour la pêche à la mouche, utilisez une canne à mouche de 8'6'' à 10' pour une soie n°4-5, avec un bas de ligne long et une pointe fine (10/100) pour la pêche des ombres. Pour la truite, privilégiez plutôt une pointe en 16 voire 18 /100 car les belles truites de plus de 40 cm montent bien sur des imitations de mouches de mai. Pour les mouches sèches, privilégiez celles de type «cul de canard» (jaune, rose, marron), «fourmis», «mouches de mai». En noyée ou en nymphe, utilisez des mouches de type «casque d'or», imitation de «gammare» et de «sedge», «larves de diptères». Pour les pêcheurs au toc, une grande canne de 3.9 mètres minimum avec des esches naturelles, terreau, teignes, porte-bois. Elle se pratique également au vairon ou au leurre (canne de 3 m et poissons nageurs).



L'ORNE (1e catégorie et 2ème catégorie)

Situé au fond d'une vallée encaissée, l'Orne est un cours d'eau plutôt sage. Les zones de nénuphars et de grands herbiers plairont aux amateurs de pêche au coup ou aux pêcheurs de carnassier au leurre. Le lac de Rabodanges, s’étend sur 6 km de long et offre une superficie de 90 hectares. Haut lieu de la pêche du sandre et de la perche, on voit revenir de plus en plus une belle population de brochets. Le silure est également présent. En aval du barrage de Rabodanges, la rivière repasse en 1ère cat. et devient plus rapide avec de beaux courants dans les Gorges de Saint Aubert. Lieu dépaysant avec ses chaos granitiques, les Gorges de Saint Aubert représentent un coin de paradis pour la pêche de la truite au toc, à la mouche et au leurre.

Les conseils de notre guide : Pour la pêche à la mouche sèche ou nymphe, privilégiez une canne de 9' à 10’ avec une soie n°4 à 6. Pour le lac de Rabodanges privilégier la pêche en bateau ou en float tube, les berges étant difficilement accessibles. Une bonne partie du lac est également praticable pour la pêche de la carpe de nuit. Pour la pêche au toc, une canne de 3,90 m convient parfaitement et pour la pêche au leurre, une canne de 1,80 à 2,10 m suffit pour pêcher dans les gorges en wading à compter de la fin mai.



LA SARTHE (2ème catégorie)

La Sarthe est un cours d'eau bien sage, coulant entre les prairies, en amont d'Alençon jusqu'à Mieuxcé. Assez large (souvent plus de 20 mètres), elle s'écoule lentement avec des profonds et des accélérations ponctuelles bien marquées. La végétation aquatique dense est propice à de nombreuses caches pour les poissons blancs et les carnassiers. Plus d'une vingtaine de barrages sont présents tout au long de son cours supérieur. La Sarthe reprend de la vigueur à partir de Mieuxcé, chahutée par des blocs granitiques. Elle passe par Saint-Céneri-le-Gérei, un des plus beaux villages de France. Très poissonneuse, la Sarthe, possède une bonne densité de brochets, de sandres et de perches.

Les conseils de notre guide : Se pêche aussi bien du bord qu'en float tube voire en barque légère pour les carnassiers. Pour la pêche au leurre, une canne de 2,10 à 2,50 m convient et privilégier les leurres souples (montage texan), spinnerbaits et poissons nageurs. Pour les pêcheurs au coup, privilégiez le secteur d’Alençon et de Saint Germain du Corbéis qui vous offriront de belles bourriches de brèmes et de gardons. Un parcours carpe de nuit est également présent sur Alençon qui s’étend du Parc Courbet jusqu’à l’Arboretum au cœur de la ville d’Alençon.


LES ETANGS ET PARCOURS A LA CARPE DANS L'ORNE

Dans le département de l’Orne, il existe des parcours spécifiques pour la pratique de la pêche de la carpe de nuit : Le plan d’eau du Mêle sur Sarthe (carpe de nuit autorisée vendredi, samedi, dimanche soir et veille des jours fériés) inscription obligatoire et gratuite sur le site de la Fédération www.peche-orne.fr

D’autres plans d’eau sont également intéressants pour la pêche de la carpe mais la journée uniquement :
Le lac de la ferté Macé
Saint Fraimbault (plan d’eau principal et carpodrome)

 

LES PARCOURS LABELLISES

Le plan d’eau de la Ferté Macé labellisé en parcours « Famille » vous propose des pontons sécurisés permettant de pêcher en famille ou entre amis.
La pratique de la pêche en float tube est également autorisée.
Le plan d’eau de Saint Fraimbault labellisé en parcours « Famille » pour le principal et en parcours Passion « carpodrome » pour l’intermédiaire.
Deux grands pontons sont implantés sur le parcours Famille et six pontons individuels sur le carpodrome.

 

REGLEMENTATION

Tous ces parcours font partie de la réciprocité départementale et interfédérale et sont ouverts à la pêche pour tout détenteur d’une carte de pêche « rivière ». Aucun supplément n’est à prévoir.
Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur le site de la Fédération www.peche-orne.fr