RECHERCHE

Ville

Catégorie

Type

    Dates


Accueil
› Retour à la liste

Exposition "Les Rideaux du souvenir"

Lieu de la Manifestation

Médiathèque Ludothèque Municipale
1 impasse des Tisserands
61220 BELLOU-EN-HOULME

Organisateur

n.c.
Médiathèque- Ludothèque
1 impasse des Tisserands
61220 BELLOU-EN-HOULME
Téléphone02 33 96 29 43
48.689755 -0.441539

Présentation

Deux artistes Flora Delalande auteure et Benoît Delomez plasticien photographe vivent et travaillent à Paris et dans l’Orne.
Douze personnes volontaires pour vivre cette expérience artistique.
Douze objets et les lieux privés ou choisis.
Artistes et invités vont vivre sur le temps raccourci de la rencontre cette aventure de la création artistique pour ce projet d’écriture/portrait, avec l’objet pour point de départ du chemin et le miroir comme véhicule spatio-temporel.
Il s'agissait pour les participants, à partir d'un objet proposé par Flora Delalande, d’évoquer des idées, des désirs, des doutes, de faire émerger aussi des souvenirs, une remontée parfois dans le temps ou bien une histoire sortie de leur imaginaire ; ces personnes deviennent acteur du projet par leur témoignage, leurs sensations, l'objet devenant le vecteur favorisant l'émergence des mots. Le travail, prises de vues et enregistrement de leur parole, a été réalisé directement et principalement dans le lieu de vie des participants.
Dans le même temps, Benoît Delomez met en place un dispositif de miroir dépouillé partiellement de son tain et permettant la capture d’une image partielle de la personne sur le 1er plan de l'image. Le deuxième plan révélera l'environnement immédiat, l'espace intime des acteurs.

Rencontrer. Se présenter. Mettre en confiance.
Découvrir l’univers, l’espace intime ou choisi par la personne.
Où se poser, que retenir ? Où la personne se sent-elle bien, où poser le miroir,
Que sélectionner dans le cadrage ? Quel objet lui proposer ?
Tant de questions immédiates auxquelles les deux artistes devront répondre.
Utiliser les contraintes d’espace, de lumière et de temps
pour être au rendez-vous.

Benoît tourne le dos à la personne pour en faire le portrait. Ce paradoxe favorise la détente pour celui qui doit être photographié, l'œil de l’objectif se détourne par obligation car il est impossible au photographe de visualiser en même temps l’espace avant et arrière de la scène. Difficulté supplémentaire pour l’artiste qui doit imaginer en amont ce que pourrait donner son travail.

La scène est installée, le huis clos peut commencer. Flora choisit l’objet en fonction de son ressenti face à la personne, lui demande de fermer les yeux et la guide dans cette mise en concentration, ce début d’introspection*. L’objet pour chemin de parole afin de s’appuyer sur lui, support de leur mémoire ou soutien de leur imaginaire, expérimenter la manière dont l’objet les touche autant qu’il le touche, les sens en éveil et trouver la porte vers soi-même.

    Infos pratiques

    Thème

    • Culturelle

    Ouverture

    Ouvert du 20/05/2020 au 20/09/2020

    Vous recherchez des idées de week end en Normandie ? Réservez un week end découverte en Normandie et profitez de balades à cheval, randonnées pédestres, séjours de pêche...