Enlacer un arbre © Max Coquard - Bestjobers
Expérience

Enlacer un arbre : La nouvelle recette du Bien-être

Pratique venue du Japon, le shinrin yoku ou bain de forêt rassemble de nombreux adeptes, convaincus par ses vertus apaisantes – les arbres rejetant des molécules aidant à ralentir notre rythme cardiaque par exemple. Marcher, respirer, décompresser : un programme simple dans un décor naturel dont nous avons déniché les meilleurs spots dans l’Orne.

LACHEZ PRISE AVEC NICOLAS LAURAIN

Sylvothérapeute

En quoi consiste la sylvothérapie ? 
Je propose des sorties en forêt en petits groupes pour faire en sorte que les gens arrivent à se reconnecter au monde de la forêt, à ressentir une forme d’altérité auprès de tous les êtres vivants qui sont en forêt (animaux, arbres, insectes). L’objectif est bien de se relier aux arbres afin de profiter des bienfaits qu’ils peuvent nous apporter, à la fois par ce qu’ils sécrètent, par leur forme…
En forêt, on retrouve une géométrie qui est celle des origines de la planète, différente de celle que l’humain a créée en ville par exemple, elle parle à notre ADN.

« Face à un arbre comme face à une cathédrale, on se sent humble »
Les personnes que je reçois sont toujours un peu stressées d’arriver en forêt, mais elles se laissent aller vers un lâcher-prise assez rapide. Elles sont surprises de vivre des choses très simples mais qui vont les toucher en profondeur : on remarque une joie de vivre qui renaît, un visage plus détendu, une énergie retrouvée… 

Je conseille cette pratique à toutes les personnes anxieuses, qui n’arrivent pas à se défaire des nouvelles technologies ou à vivre l’instant présent. La sylvothérapie permet d’aller à la rencontre d’un milieu tranquille où on laisse le végétal s’exprimer pendant 40, 60, 80 ans (ce qui n’est pas si courant) et de ses êtres vivants. J’apprécie particulièrement la forêt de Bellême : elle est intéressante car elle présente un peu de relief et de la variété à certains endroits.

Enlacer un arbre © Max Coquard - Bestjobers

TOP 3 DES MEILLEURS ENDROITS POUR RANDONNER ET PROFITER DU SILENCE

La Roche d’Oëtre et le sentier du Granite : la Roche d’Oëtre est connue pour son relief rappelant un profil humain. Sculptée par le temps, cette montagne escarpée offre plusieurs circuits balisés. Le sentier du Granite invite à poser son regard sur les gorges de la Gouvre en contrebas pour en suivre le fil, avant de laisser aller son imagination pour identifier les formes les plus incongrues sculptées par le relief et d’arriver au belvédère. Un tête-à-tête créatif avec les éléments.

Une balade au Marais du Grand Hazé : au cœur du bocage, c’est le plus grand marécage de l’Orne. Silence de rigueur au milieu de ces 200 hectares de mares, tourbières et roselières si vous voulez respecter et admirer les oiseaux nichant ici. Près de 170 espèces ont été recensées, dont certaines rares. Un sentier de 4 km vous guide sur cette terre sauvage où vous croiserez peut-être des chevaux camarguais et bovins écossais chargés de l’entretien du milieu.

Une balade en forêt d’Ecouves : au nord d’Alençon, cette forêt domaniale ravit les marcheurs en quête de grands espaces. Long de 13 km, le sentier de la Croix Madame offre une bonne occasion de se dépenser et faire le vide. En chemin, des arbres à perte de vue si un câlin vous tente (#treehug), ou un étonnant séquoia sculpté, parfait pour un selfie !

Marais du grand Hazé © D. Commenchal

LA FORÊT TERRE D’EXPERIENCES

La forêt des Andaines

Forêt de légendes que l’on se raconte au coin du feu, la forêt des Andaines autour de Bagnoles-de-l’Orne propose plusieurs activités pour se reconnecter à la nature. Partez à la cueillette des champignons avec un fin connaisseur et expert mycologue pour assurer de remplir votre panier en toute sécurité. Le printemps venu, rendez-vous au restaurant étoilé du Manoir du Lys, où les hôtes vous accueillent pour un pique-nique royal au milieu de la forêt. Savourez la cuisine d’un chef étoilé, à l’ombre d’élégants ramages et bercés par le chant des oiseaux. Les plus aventureux choisiront la randonnée accompagnée avec initiation à la boussole, avant de passer la nuit en hamac, les yeux rivés sur les étoiles, à guetter les bruits nocturnes de la forêt : cap ou pas cap ?

© Manoir du Lys – The original

Et pourquoi pas  ?

cabane du perche © Cabane Perchée

Une nuit dans les arbres

Dans une cabane perchée d’un très grand confort construite autour d’un châtaignier plusieurs fois centenaire, vivez un grand moment de détente au cœur d’un espace naturel avec des vues imprenables sur les paysages vallonnés du Parc naturel régional du Perche.