Dentelle au point d'Alençon

De fil en aiguille avec la dentelle au Point d’Alençon

À Alençon, on n’a jamais perdu le fil ! Classée au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, vous serez étonné de ce que la dentelle au Point d’Alençon pourrait vous apprendre. Restez coi devant la technique si précise de la dentelle d’Alençon présentée au musée, admirez les ouvrages de dentelle à l’aiguille, et découvrez ce savoir-faire français d’exception.

La technique du Point d’Alençon, un savoir-faire français qui n’est pas cousu de fil blanc

Témoin du savoir-faire français et symbole du raffinement, la technique de la dentelle au Point d’Alençon prend essor en 1660 grâce à Marthe La Perrière et à la création de la Manufacture royale pour devenir « la reine des dentelles ». La technique du Point d’Alençon consiste à confectionner à l’aiguille, point par point, un tissu qui forme un dessin sans trame ni chaîne. Quelle patience ! Il paraît que certaines dentellières en perdaient même la vue. Au XVIIIème siècle, la dentelle alençonnaise fait son entrée à la cour. De fil en aiguille, la dentelle d’Alençon devient la préférée de Louis XV qu’il renomme «dentelle d’hiver» en raison de sa densité. Elle décline lors de la Révolution, synonyme de mécanisation, avant d’être reconnue comme savoir-faire français d’exception.

Dentelle au point d'Alençon© Olivia_Gay

Au fil du temps au musée de la dentelle d’Alençon

L’art de la dentelle à l’aiguille a traversé les époques pour faire aujourd’hui partie du patrimoine français. Une histoire longue et riche, que le musée des Beaux-Arts de la Dentelle d’Alençon vous contera mieux que personne. Vous retrouverez dans la section « dentelle », les merveilles de l’Orne avec des pièces de tous styles et de toutes époques. Imaginez cette nappe décorant la table du roi, visualisez la dentellière concentrée sur son œuvre avec minutie. Une inattendue section Cambodge retrace aussi le fil de la culture Khmer et une section Beaux-arts vous emmène sur les traces des artistes des écoles françaises, italiennes et nordiques du XV au XXe siècle. De quoi varier les plaisirs !

Une journée à Alençon

Ancienne cité des ducs, et capitale du département de l’Orne, Alençon est une charmante cité où il fait bon se perdre. Dans le Quartier Saint-Léonard, aussi appelé le vieil Alençon, promenez-vous pour admirer les façades, fenêtres, escaliers à vis ou balcons en fer forgé qui font le charme des rues anciennes. Ne manquez pas la basilique d’Alençon, qui vous émerveillera de son portail gothique flamboyant et de ses vitraux éclatants. Au détour du chemin, vous tomberez sur la Maison d’Ozé, désormais bureaux de l’Office de Tourisme mais qui a gardé son caractère médiéval.

Alençon © JE Rubio

Découvrir la station trail ® en forêt d’Ecouves !

trail ecouves © AYAimages

Découvrez les 7 randos-trail et entraînez-vous sur 4 ateliers trail

Aux portes d’Alençon, la “Cité des Ducs”, le Massif d’ Ecouves vous offre des parcours combinant découverte intimiste de la forêt avec ses lisières, ses crêtes rocailleuses, ses paysages ouverts sur la plaine et le bocage normand.  L’occasion de passer un séjour alliant nature et patrimoine.