Le Perche, vitrine de la Normandie dans toute sa splendeurLe Perche Ornais

Ancienne province française, le Perche est un joyau préservé en Normandie. Implanté sur les départements de l’Eure-et-Loir, de la Sarthe et bien sûr de l’Orne, il promet le dépaysement, la découverte et une parenthèse de quiétude à seulement 2h00 de Paris en voiture.

Le Parc naturel régional du Perche, un sanctuaire au cœur de l’Orne

On ne vient pas découvrir le Perche par hasard. En effet, cette ancienne province française doit sa réputation au Parc naturel régional du Perche, 34e PNR créé en 1998. Étendu sur 1 800 km², il oscille entre forêts, villages préservés, des plaines et collines à perte de vue.

C’est plus de 80 000 habitants qui vivent dans le Parc naturel régional du Perche, mais la population serait bien plus importante si on comptait tous les êtres qui peuplent ses deux immenses forêts. En effet, dans la forêt de Bellême (2 428 ha) et celle de Reno-Valdieu (1 600 ha), c’est la nature qui gouverne. Là ou les chênes pluri-centenaires culminent et les biches vivent en paix, il fait bon flâner lors d’une promenade à pied, ou à cheval.

Le cheval est aussi l’un des emblèmes du Perche. Le percheron, cette race de cheval de trait capable de tracter des charges extraordinairement lourdes, en est issu. Il fait la fierté de son territoire où l’élevage équin et l’équitation tiennent une part importante. Ne dit-on pas que l’Orne est le pays de haras ?


Le Perche, ses communes et villages authentiques

Après cette parenthèse naturelle, le Perche réserve aussi des surprises à travers ses communes et villages authentiques.

Bellême, l’ancienne seigneurie

Située sur une colline qui surplombe le Parc naturel du Perche, Bellême est une très ancienne commune française. Capitale de la seigneurie de Bellême au Xe siècle, elle fut maintes fois prise à travers les âges, durant différentes guerres et luttes de pouvoir. Son siège par Blanche de Castille, régente de Saint Louis, lui vaut d’ailleurs une renommée historique. Une histoire riche dont l’héritage est toujours visible ; on peut encore apercevoir à Bellême les portes, les remparts et les douves de l’ancien château.


Mortagne-au-Perche, commune au patrimoine préservé

Les amoureux du patrimoine trouveront aussi leur bonheur à Mortagne-au-Perche. Ses bâtiments conservés représentent à la perfection les différents courants architecturaux français. On peut y contempler son église Notre-Dame de style gothique flamboyant, sa porte Saint-Denis, héritage d’anciennes fortifications ou encore son Hôtel de ville, entouré d’un délicieux jardin et ses hôtels particuliers, témoins du riche passé historique de la cité. Aux beaux jours, les terrasses des cafés et restaurants de la place du Général de Gaulle s’animent pour le plus grand plaisir des visiteurs.


La Perrière, village animé

Malgré une faible population d’à peine plus de 250 habitants, le village de la Perrière n’en est pas moins dynamique. Cette bourgade est une étape importante lorsqu’on visite le Perche, ne serait-ce que pour son charme. Les maisons aux façades colorées, les imposantes bâtisses en pierre, les ruelles étroites créent en ces lieux une atmosphère unique.


Une parenthèse à 2h de Paris

S’échapper dans le Perche le temps d’un week-end promet un moment de quiétude et de dépaysement. Pour vivre un week-end détente à la campagne dans le Perche, il faut compter un peu plus de 2h au départ du centre de Paris.
Que ce soit pour un moment à deux ou pour un séjour en famille sur les thèmes de la nature et de la tradition, le Perche est une destination de choix. Son parc naturel régional, ses forêts, ses communes atypiques n’attendent plus que vous.